www.rodrigueweb.com
Newsletter Février 2013
Ph: Christophe Rabier Ph: Benoît Poix




CONCOURS



Le projet RODRIGUE retenu pour LE MANS CITE CHANSON !
Welcome Le Mans !


a




Le projet RODRIGUE retenu pour LA MEDAILLE D'OR DE LA CHANSON FRANCAISE !
Welcome Suisse !



a




PRESSE

Chronique DVD FrancoFans


FrancoFans






a
Episode 1 sur 6 : " Approved ! "


Gabrielle: Créature féminine électronique aux seins de verre, espiègle, libertine, brune et pétillante.
L'Armure: Etre de métal argenté d'une grande condescendance, mort il y a plusieurs siècles.
Mandarin: Le plus vieux des serpents de la bibliothèque de Babel, érudit et sage, confident de Rodrigue.

L'Alchimiste: Adolescent surdoué mais candide et lunaire qui n'arrive pas à contrôler ses pouvoirs destructeurs.


"Mandarin !?!" "Et des livres disparaissent..." "Quelle horreur " "...pendu à un crochet"
"Pas possible !" "...plus en sécurité nul part !" "... nous protéger " "... non pas lui !"
"C'est affreux..." "... mutilé !" Impossible !" " ... sans pitié !" "... surveiller les galeries..."
Dans les couloirs, les aïeux des tableaux s'étaient tous réunis.
Chuchotements. Murmures. Et déjà les premières conjectures s'emmêlaient entre frayeur, désir de vengeance et larmes.

Schlak Schlak… Schlak Schlak

Dans l'immense toile de maître, les anciens se turent : de lourdes bottes traversaient le corridor vers l'entrée principale.
"J'espère que ça ne durera pas trop longtemps"
"Qu'importe, moi ça me rassure, il faut coopérer"
"La duchesse a raison, c'est pour notre sécurité"
"Il n'y a plus qu'à patienter alors..."
En rangs bien ordonnés les personnages des illustres peintures attendaient leur tour...

- Gabrielle, manageuse, tourneuse et secrétaire personnelle de Monsieur Rodrigue, c'est votre situation professionnelle ?
- Oui
- Mariée ?
- Non
- Un compagnon ?
- Mais qu'est-ce que ça a à voir… ?
- Nous sommes là pour mener l'enquête et établir la vérité. Vous êtes l'une des dernières personnes à l'avoir vu vivant et la première à l'avoir vu...
- Mort...
- Exactement. Et si vous le permettez nous allons d'ailleurs prendre vos empreintes.
Mais déjà une main gantée saisissait son poignet comme une marionnette et appliquait les doigts de Gabrielle dans l'encre noire.
- Des amants de passage ?
- Oui
- Exhibitionnisme ?
Gabrielle acquiesça en silence.
- Humm... Je vois dans votre dossier, entre autres preuves d’une vie dissolue... Des manies, des vols, quelques souvenirs ?
- Oui
- Des vengeances passionnelles ?
- Parfois
- Mademoiselle, vous devez coopérer et tout nous dire...
Gabrielle, encore sous le choc, sans force ni défense, abandonna toute défiance et obéit jusqu'à ce qu'une alarme retentit...


Pendant ce temps...
- C'est donc vous qui racontez l'histoire ?
- Non je l'écris, précisa la Plume
- C'est à dire ?
- C'est à dire que je plante mon calamus dans l'encrier et que je l'écris !
- Très bien ... Vous n'aurez plus besoin d'écrire dorénavant...
Une alarme retentit.


Pendant ce temps...
- Il est en retard !
- Allons le chercher !
Deux bottes firent irruption dans une pièce bleutée. A la lueur d'une voûte lunaire,
l'Alchimiste devant le miroir aux illusions demandait :
- "Alors miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est le plus grrrrand sorcier de tooooouuuus les temps ?!"
- "Oh ! C'est toi le plus grand sorcier !" répondit le miroir, sarcastique.
" L'Alchimiste !?" assénèrent les deux inspecteurs.
- "Oui c'est moi, qui le demande ?!" dit le miroir.
- "Vous n'êtes pas venu à la convocation"
- "Une convocation ?"
- "Quelle est votre fonction ici ?"
- "Le plus grand sorcier de tous les temps" répondit de façon monocorde le miroir et presque auto-persuadé.
- "Et donc vous savez jeter des sortilèges ?"
- "Euh... En principe... Oui"
- "Bien. Prouvez-le !"
- "Et bien je pourrais aisément… par exemple, sortir un lapin de mon choixpeau"
- " Et bien faites "
L'Alchimiste mania ostensiblement sa baguette comme un maître Kung Fu puis tempêta: "Rastagram !"
Il regarda longuement le choixpeau... très longuement... puis recommença plusieurs fois la formule comme un refrain entêtant:
"Rastagram, Rastagram, Rastagram !"
... Alors que l'Alchimiste appâtait de ses vœux le lapin imaginaire avec une carotte imaginaire, les bottes firent demi-tour.
Elles s'éloignaient de la salle au moment où le miroir pensa à voix haute :
"Heureusement que vous ne lui avez pas demandé de tuer le serpent !"
Les bottent firent volte face.
Et d'un coup sec et méthodique une matraque fracassa le miroir qui en savaient trop.
L'Alchimiste se jeta sur les débris de son image amie comme s'il s'agrippait à sa propre vie lorsqu'une alarme retentit...


Pendant ce temps...
L'Armure dans le hall d'entrée trônait dans un coin, méditant, apathique et hantée par l'image du corps inerte de Mandarin.
- Bon qui est le suivant ?
- « L'Armure » selon le dossier
Entendant son nom, l'Armure sortit de sa torpeur et s'apprêtait à se présenter.
- Une sorte de boîte de conserve qui fait le ménage !
L'Armure resta statique dans son décor.
- C'est pas prêt d'être approuvé ça ! railla l'inspecteur.
- Aucun d'entre eux de toute façon... Mais maintenant, ils sont fichés.
- Heureusement que le vieux serpent a été trop curieux, si nous ne l'avions pas éliminé, nous n'aurions jamais pu faire ça...
A ces mots, l'Armure sentit gronder sa rage ancestrale. Elle sortit son glaive de son fourreau, et surgissant de son piédestal,
faucha la tête du premier inspecteur qui embrassa ses pieds sans qu'il n'eut à courber le dos.
Le corps du deuxième hâbleur n'eut guère une meilleure fin et fut tranché en deux moitié qui pouvaient désormais se regarder en face.
Une alarme retentit dans toute la grotte et une voix tonitruante explosa :
"Grave atteinte à la sûreté de l'histoire. La milice est attendu dans le hall"
L'Armure hurla : "Mademoiselle, Mademoiselle !"
De toute part, Rodrigue, L'Alchimiste, Gabrielle, La Plume sortaient des portes avoisinantes.
L'Armure, affolée, répandait le sang de son épée sur le parquet du hall.
- "C'est eux qui l'ont tué !"
- "Que faisons-nous ?’’ s'écria précipitamment La plume, tandis que l’alarme sonnait plus violemment encore le branle-bas de rassemblement.
- "Fuir, répondit Rodrigue, nous aviserons ensuite..."


To be continued...







Le Vendredi 8 Février
Concours Le Mans Cité Chanson
Salle Georges Brassens - Yvré L'Evêque - Dept 72
Rue Sainte Marie
20h30




Le Samedi 9 Février
Théâtre Le Millénaire
35, Rue Saint Joseph - La Madeleine - Dept 59
Tarifs: 10/8/6 € - 20h30
Réservations: 0320551951
Tête d'affiche - Mode Trio




Le Vendredi 1er Mars
Théâtre de Denain
Rue de Villars - Dept 59
20h30 - Tête d'affiche - Mode Groupe Electrique
Première Partie: El Manos
Places en vente dans toutes les billetteries classiques et internet:
France Billet, Ticketnet, Fnac, Furet, Carrefour, Auchan, Cultura, etc...




LE SAMEDI 6 AVRIL
Le Sentier des Halles
50 Rue d'Aboukir - 2ème Arrondissement - Paris
Métro: Sentier (Ligne 3)
Ouverture des Portes: 21h45
Concert: 22h
Tête d'affiche - Mode Groupe Acoustique
France Billet, Fnac




Le Samedi 27 Avril
Concours Médaille d'Or de la Chanson Française
Halle Cantine de Saignelégier - Suisse




Boutique en ligne

Site Officiel MySpace Facebook YouTube



Photographies / Illustrations :

Benoît Poix
Christophe Rabier
Xavier Beaurain
Virginie Siraux


Ph: Christophe Rabier Ph: Christophe Rabier Ph: Christophe Rabier Ph: Xavier Beaurain Ph: Benoît Poix
Ph: Christophe Rabier Ph: Benoît Poix Ph: Benoît Poix Ph: Benoît Poix Ph: Christophe Rabier Ph: Christophe Rabier Ph: Virginie Siraux